Tennis: la logique a été respectée

Publié le 6 août 2014
La délégation de l'Outaouais a grimpé sur la plus haute marche du podium en tennis.
Photo TC Media-Denis Germain

Le tournoi de tennis des Jeux du Québec s'est terminé mardi matin avec une victoire de la délégation de l'Outaouais, qui a terminé devant celle du Saguenay Lac-Saint-Jean et de Laval. Tous les athlètes ont disputé leurs rencontres au même endroit, au parc Pierre-Laporte de Boucherville, une formule bien appréciée par les entraîneurs.

Les amateurs ont vu la logique être respectée en tennis, puisque l'équipe de l'Outaouais était en tête de liste pour remporter les honneurs.

«Notre victoire n'est pas une surprise, car nous étions les favoris, explique l'entraîneur-chef Francis Richard. Nous avons dû affronter deux grosses équipes pour remporter l'or. Dans un format par équipe, un seul joueur ne peut tout faire. Les jeunes s'encouragent et c'est ensemble qu'ils gagnent. Nous avons bien préparé nos troupes, car lorsque tu es favori, tu peux avoir un excès de confiance. Nous n’avons jamais arrêté la machine.»

Les joueurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean se sont inclinés dans une finale chaudement disputée mardi matin, mettant tout de même la main sur la médaille d'argent.

«Selon la moyenne provinciale de nos joueurs, nous étions au 2e rang. Nous voulions au moins atteindre la finale, mais nos joueurs voulaient l'or. Je suis satisfait de notre résultat, car tout le monde a travaillé très fort pour se rendre là. L'Outaouais a joué avec la tête et a très bien géré le stress», a souligné Maxime Dubé.

La délégation de Laval a vaincu celle de Chaudière-Appalaches pour se sauver avec le bronze. «Nous étions classés en 3e position, donc la logique a été respectée, raconte l'entraîneur Francis Foisy. Nous avons perdu un match en deux présences aux Jeux du Québec. Ça devait arriver. Nous avons atteint notre objectif et ç’a été très serré face aux favoris.»

@ST:Des installations de premier plan

@R:Une belle synergie a régné tout au long du tournoi de tennis, alors que les athlètes et les parents n'ont eu que quelques pas à faire pour ne rien manquer de l'action.

«Pour la première fois en plusieurs éditions, toutes les délégations étaient regroupées au même endroit. Ça change beaucoup la donne, car il y a un engouement et une atmosphère près des terrains. La logistique est beaucoup plus facile et c'est extraordinaire. Nous avons dû établir un horaire en fonction de 10 terrains au lieu de 12, et lundi matin, nous avons dû réagir rapidement, puisqu'ils étaient détrempés en raison de la pluie. Tous les bénévoles ont mis la main à la pâte. L'équipe de Richard Bonin a fait du très bon travail à la table de contrôle», a mentionné le directeur du tournoi, François Giguère.

Les entraîneurs ont apprécié la formule présentée à la 49e Finale des Jeux du Québec de Longueuil.

«Ce ne sont pas toutes les municipalités qui ont autant de terrains sur le même site. J'ai vu une différence au niveau de l'ambiance, qui a été très plaisante», a fait savoir Maxime Dubé du Saguenay Lac-Saint-Jean.

Même son de cloche du côté de Francis Foisy de Laval. «La logistique était bien faite. Il y a eu une belle ambiance. Les jeunes sont habitués à de longues journées à la chaleur. Ils ont pu aller dans l'aréna au besoin et j'ai trouvé que le système des repas et des navettes était très bien.»