L’Océanic a raison des Olympiques essoufflés par 7-1

Réal-Jean Couture redaction_rimouski@tc.tc
Publié le 16 octobre 2016

Jusqu'ici, la saison de Tyler Boland est presque au delà de ses espérances, avec 9 buts en 9 matchs. Il souhaite que cela se poursuive !

©Photo TC Media - Stéphane Fournier - Océanic

L’Océanic de Rimouski a débuté et terminé son match d’aujourd’hui (dimanche) contre les Olympiques de Gatineau sur le même ton qu’il a terminé celui de vendredi, gagné 10-6 contre Moncton, dominant totalement les visiteurs dans une victoire de 7-1. Et encore, le jeu blanc était acquis jusqu’à 49,9 secondes à jouer dans le match, lorsque l’espoir de Nashville (LNH) a déjoué Alexandre Lagacé sur un tir précis.

L’Océanic menait 3-0 près 40 minutes, mais rien ne montrait que l’équipe état rassasiée. Denis Mikhnin (8e), Daniel Hardy (5e), Samuel Laberge (5e) et Alexandre Grisé (2e) en avantage numérique ont ajouté au festin offensif des locaux qui ferment leur fin de semaine avec 2 victoires et 17 buts marqués contre 7 alloués, grimpant ainsi de la 15e à la 11e position au classement général de la LHJMQ. Quant aux Olympiques, ils ont glissé au 18e et dernier rang du circuit, mais auront comme consolation que leur périple de 7 matchs en 12 jours est terminé.

Vivement le retour à la maison

L’entraîneur-chef des Olympiques, Mario Duhamel, ne s’est pas fait prier après le match pour admettre que l’heure était au retour à la maison, au grand soulagement de tout le monde de l’équipe. « Si tu regardes nos matchs dans ce voyage, on a joué du très bon hockey dans les cinq premiers matchs, mais on a senti que nous étions un peu essoufflés mentalement dans les deux derniers. On se sentait très fragile. »

« Dimanche, nous avons connu un début de match lent. Nous semblions lents sur nos patins également, lents dans notre tête. On est revenu fort en 2e période où nous avons travaillé, avons été combatif, mais le but en fin de 2e période (19:15 en avantage numérique) a fait 3-0 a semblé nous scier les jambes. Nous avons eu nos chances en début de 3e, mais nous n’avons pas su capitaliser et l’Océanic y est allé de son 4e et on a senti que mentalement, le mal était fait. »

Meilleure défensive – MEILLEURE offensive

Autre discours de l’autre côté de la patinoire où déjà, vendredi soir, Serge Beausoleil préparait ses troupes à bien accueillir les Olympiques qui venaient de livrer 6 matchs sur la route, dont 3 en surtemps. Après la victoire sans équivoque de ce soir, Beausoleil répétait le même discours.

« Il était important de respecter Gatineau qui revenait d’un voyage très éreintant et les gars ont bien répondu à ce message. Les gars se sont bien entraînés. On savait que ce serait une guerre d’usure. Il faut donner le mérite aux gars qui ont joué avec beaucoup plus de responsabilité défensivement, » un aspect qui avait fait défaut vendredi dans le gain de 10-6 contre Moncton.

« Et cette façon de faire a encore donné de bons résultats offensivement. Il faut dire que les joueurs de l’Océanic ont non seulement diminué de beaucoup les revirements offerts à l’adversaire, mais ont su neutraliser à plus d’une occasion les lignes de tir des adversaires. »

9 matchs – 9 buts pour Boland

Première période nettement à l'avantage de l'Océanic qui a d'ailleurs dominé 2-0 dans le pointage et 16-4 dans les tirs au but. Tyler Boland a d'abord marqué son 9e but en 9 matchs cette saison à 11:21, aidé de Samuel Laberge, et Daniel Hardie y va de son 4e à l'aide d'un tir du poignet dévastateur, en avantage numérique, aidé de Laberge et Dylan Montcalm à 19:27.

Il sera intéressant de voir combien de lancers n'ont pas touché le gardien Mark Grametbauer. Un inconnu après la période: la condition de Denis Mikhnin qui a dû avoir l'aide du thérapeute sportif, Maxime Provencher, après une sévère mise en échec dans le coin droit de la zone de Gatineau. Alex-Olivier Voyer a aussi visité le vestiaire, mais est revenu dans la période.

La deuxième a donné lieu à du jeu relativement équilibré jusqu'à ce qu'un premier jeu de puissance aux Olympiques montre de l'excitation, sur la glace comme dans les gradins. Mais l'Océanic a résisté, et le seul but de la période est survenu à 19:15 pendant un jeu de puissance de Rimouski, Dylan Montcalm enfilant son 2e de la saison, aidé de Tyler Boland et Simon Bourque. Le jeu de puissance était en marche depuis 6 secondes seulement. À 3-0, l'Océanic entre au vestiaire dans une avance envers laquelle il ne pourra rien prendre pour acquis.

Sur le banc…               

.- Alexandre Lagacé est de nouveau devant le filet de l'Océanic. Plus il verra de glace, plus il retrouvera son synchronisme des séries de l'an dernier…

.- Parlant des gardiens, Tristan Bérubé de La Pocatière, est le gardien auxiliaire pour les Olympiques de Gatineau. Il a d'ailleurs été devant le filet vendredi à Bathurst…

.- Les absents de l'alignement pour Rimouski sont l'attaquant Antoine Dufort-Plante, toujours blessé, de même que les joueurs retranchés Nick Gosse, Karl Boudrias et Andrew Picco…

.- Cinq joueurs blessés sont laissés de côté par Mario Duhamel, soit Mathieu Bellemarre, Simon Leclerc, Anthony Gagnon, Austin Eastman et Nicolas Meloche…

.- Quatre des joueurs des Olympiques sont propriétés d'équipes de la LNH et ils sont tous revenus des camps pros, soit Nicolas Meloche (71) Colorado, Yakov Trenin (32) Nashville, Alex Dostie (13) Anaheim et Vitali Abramov (11) Columbus…

.- Les arbitres du match étaient Jonathan Girard (30) et Nicolas Leduc…

STATISTIQUES DU MATCH

But Gatineau: 0 – 0 – 1 = 1

But Rimouski: 2 – 1 – 4 = 7

Lancers Gatineau: 4 – 9 – 13 = 26

Lancers Rimouski: 16 – 11 – 12 = 39

Lancers dangereux: 17-14 Rimouski

Mises en jeu: 42-29 Rimouski

Mises en échec: 17-9 Rimouski

Jeu de puissance: 0 / 2 GAT et 3 / 6 RIM

Assistance: 2 606 personnes

Étoiles: Denis Mikhnin, Daniel Hardie et Alexandre Lagacé, tous de Rimouski

Prochain match Gatineau: vendredi 21 à la maison contre Cap Breton

Prochain match Rimouski: vendredi 21 à la maison contre Victoriaville – Match en rose