Plongez dans l’univers d’Ariane Gélinas

Maria Rimer du Collège Saint-Alexandre

Publié le 29 décembre 2015
Étudiant Outaouais

C’est le 24 octobre dernier qu’Ariane Gélinas, élève de 4ème secondaire au Collège Saint-Alexandre de la Gatineau, remporta la seconde position à sa première compétition internationale de nage synchronisée. Ariane faisait partie de l’équipe du Québec lors de l’Argentina Open 2015 qui se déroulait à Buenos Aires. Son équipe a travaillé très fort pour effectuer leur routine parfaitement. Durant plusieurs mois, l’équipe de nage synchronisée du Québec a travaillé dur avec l’aide de leur entraîneuse, Sylvie Fréchette, ancienne médaillée olympique. C’est donc pour sa persévérance, ses exploits et aussi pour ce qu’elle inspire chez nous que j’ai voulu la rencontrer pour en apprendre davantage sur son cheminement.

Tout commence en mai 2015, durant un championnat québécois où tous les clubs de nage synchronisée du Québec étaient présents dans le but de s’inscrire au championnat international ayant lieu en Argentine. Sur un total de soixante nageuses présentes, vingt-cinq ont été choisies pour participer à un camp d’entraînement à Montréal, durant l’été. Ariane faisait partie de ces vingt-cinq chanceuses. Après une semaine d’entraînement intensif, seulement douze nageuses ont été sélectionnées pour participer à un autre camp d’entraînement, encore une fois à Montréal. À la fin de cette semaine, deux filles ont été retranchées et les dix autres constituaient donc l’équipe du Québec de nage synchronisée pour la catégorie 13-15 ans. Parmi les dix nageuses, huit nagent et deux sont des substituts au cas où l’une des nageuses se blesse.  Ariane faisait partie des huit nageuses de départ. Ceci mettait donc fin aux sélections. La prochaine étape, c’était les entraînements. Après les deux semaines de sélection à Montréal, il s’en est suivi trois semaines d’entraînement intensif de six heures pour jour, et ce,  six jours sur sept. En effet, les nageuses avaient leur dimanche de congé. Avec le début de l’année scolaire, Ariane dû s’entraîner les soirs de semaine, ici, à Gatineau et les fins de semaine, au stade olympique de Montréal. C’est après plusieurs mois d’entraînement et plusieurs étapes de sélection que l’équipe du Québec était fin prête pour s’envoler vers l’Argentine. Après un long vol de seize heures, les filles arrivèrent le dimanche 18 octobre à Buenos Aires. Le lendemain, les nageuses commencèrent à s’entraîner à nouveau. Le mercredi, toutes les nageuses eurent à exécuter des figures individuellement pour obtenir une note sur 10 et être classées. Ariane s’est classée vingt-quatrième sur cent trente et une nageuses de neuf pays différents. Ces pays étaient l’Argentine, Aruba, le Brésil, le Canada, la Colombie, le Chili, le Guatemala, le Pérou et finalement l’Uruguay. Les deux journées suivantes, soit le jeudi et le vendredi, l’équipe s’est entraînée pour être fin prête pour la grande compétition qui se déroulait le samedi 24 octobre. C’est durant cette compétition que l’équipe a terminé en seconde place et a remporté une médaille d’argent. C’est donc le lundi 26 octobre que les nageuses sont revenues à Gatineau. Malgré leur défaite, les filles étaient très heureuses de s’être rendues aussi loin et d’avoir créé de solides liens entre elles et de s’être fait de si beaux souvenirs. Après tout, elles ont eu la grande chance de visiter ce merveilleux pays qu’est l’Argentine.