Rencontre avec Jonathan Bourcier

Jasmine Régimbald de l'École secondaire Hormidas-Gamelin

Publié le 4 janvier 2015
Étudiant Outaouais

Hockeyeur de la région, il avait 15 ans lorsqu’il a été repêché par les Olympiques de Gatineau. Voici ce que j’ai recueilli lors de ma rencontre avec cet ailier droit de 5’07’’, le numéro 26, Jonathan Bourcier, 18 ans (son anniversaire était le 17 novembre dernier).

Depuis quand faites-vous ce sport?

J’ai commencé à jouer à l’âge de 5 ans.

Qu’est-ce qui vous a attiré dans ce sport?

J’aime la vitesse. J’aime patiner sur la glace intérieure comme extérieure.

Combien de temps avez-vous pris avant de décider que c’était ce que vous vouliez faire dans la vie?

Je te dirais que vers l’âge de 12 ou 13 ans, j’ai commencé à prendre ça plus au sérieux. J’ai arrêté de jouer au baseball justement pour, jouer au hockey.

Que faut-il pour se rendre où vous êtes rendu?

Il faut beaucoup de détermination, et puis il faut croire en soi et toujours travailler fort. Quand on travaille fort, il y a de belles choses qui arrivent.

Est-ce qu’il y a un parcours spécial pour faire ce que vous faites?

Non. C’est différent pour tout le monde. C’est ton chemin. C’est toi qui décides.

Est-ce qu’il y a des hauts et des bas dans ce que vous faites?

C’est sûr que oui. Dans le hockey, tu as parfois envie de lâcher, mais il faut toujours que tu continues à y croire puis c’est avec ta détermination que tu vas avancer.

Décrivez-moi une de vos journées typiques.

Je me lève à 6h30. Je mange, puis je m’en vais à l’aréna pour 7h30 où je pratique avec mon équipe pendant deux heures. Après, je vais au gym m’entraîner. Je termine le hockey vers midi. Par la suite, je vais à l’école faire mes travaux et mes devoirs. Ma journée se termine vers 17 ou 18h avant de retourner à la maison.

En quoi étudiez-vous?

En sciences humaines au Cégep.

Qu’est ce que vous faites pour vous déstresser avant un événement important?

J’aime ça écouter de la musique, principalement du hip-hop. Ça me relaxe, ça me détend.

Est-ce que vous avez des anecdotes à nous raconter?

Oui. Au hockey, il se passe beaucoup de choses drôles. Hier, par exemple, on est revenus à 6h du matin. Il était très tôt. Je suis arrivé à la maison et j’ai oublié un de mes coéquipiers! Je l’ai oublié à l’aréna! Il y a dû prendre un taxi pour revenir chez lui! Ce sont des choses qui arrivent! (rire)

Est-ce que vous aimeriez continuer dans le hockey?

C’est sûr que j’aimerais continuer au hockey, mais je dois toujours me trouver un plan B.

Quel serait votre plan B?

Je n’ai pas encore décidé ce que je veux faire plus tard, mais j’aimerais avoir un travail où je bouge beaucoup. Comme on dit, ``une job de bras``!

Qu’est-ce que vous diriez à quelqu’un qui voudrait suivre vos traces?

Je dirais que, peu importe ta grandeur, c’est toujours l’éthique de travail qui va décider où tu iras. Avec la détermination et l’éthique de travail, tu peux aller où tu veux dans la vie. Son animal préféré : le chien Sa couleur préférée : Le bleu Son groupe de musique préféré : Simple Plan Son film préféré : Slapshot Son équipe sportive préférée : Les Sénateurs d’Ottawa