Les enfants rois… quel avenir?

Publié le 6 mars 2017

-MAMAN!!! J'ai soif! J'veux du jus! « S'il te plaît », « Merci », est-ce trop demandé à notre nouvelle génération?

"Maman" n'est pas obligée de t'en donner du jus.  Lève-toi et marche, fais un effort.  Si tu n'es même pas capable de te lever pour te servir un jus, que feras-tu plus tard?  Tu demanderas au livreur de pizza de te la mâcher pour toi puisque ce sera devenu un effort trop exigeant?  Et "maman", quand va-t-elle arrêter de t'allaiter?

À la maison, les enfants-rois croient que c'est le devoir des parents de les servir. Pourquoi? Parce que ceux-ci ne leur ont jamais dit non. Ils ont tout dès qu'ils le demandent. Mais quand les enfants arrivent chez leur ami, ils ne réalisent pas que la maman de leur ami n'est pas obligée de leur donner ce qu'ils veulent. Quand réaliseront-ils qu'un « S'il vous plaît » et un « Merci », ça ne coûte rien et ça rend heureux?  De plus, maman leur prépare toujours ce qu'ils aiment (ce qui veut dire pratiquement rien) pour qu'ils mangent. Mais chez leur ami, la famille n'arrêtera pas de manger parce que ce n'est pas ce qu'ils aiment.  Et les enfants rois ne semblent pas réaliser cela. Ils ne mangent pas, virent leur assiette à l'envers et regardent les parents d'un regard accusateur en leur disant: "J'veux pas manger, c'pas bon! "

La politesse serait-elle disparue?  Le plus malheureux là-dedans, c'est que ces enfants rois ne naissent pas ainsi.  Il faut quelqu'un pour leur inculquer cette habitude décadente.  Quelqu'un qui leur sert de modèle.  Quelqu'un qui, pendant leur crise, ne fera que se plier devant les ambitions du jeune.  Les parents veulent-ils avoir le monopole sur leur enfant, le rendre dépendant pour le garder plus longtemps?  Les parents ne seront malheureusement plus là dans le futur, en tout cas, plus là pour torcher les enfants.  Les parents n'iront pas travailler à la place du jeune pour que celui-ci encaisse son chèque.  Imaginez deux secondes, une nouvelle génération de médecins qui décident qu’eux, ça ne leur tentent pas de travailler.  Que feront les parents qui seront rendu vieux et qui auront besoin de soins?  Se rendront-il finalement compte qu'ils ont créé une génération d'enfant difficiles et lâches. 

Et les enfants, feront-ils un effort pour changer? Bien sûr que non, les autres s'adapteront à eux  puisque ce sont des enfants rois.  C'est la règle de l'effort minimum.  Sur ce j'arrête, j'ai le droit, mes 350 mots sont fait et je suis correcte,  j'suis dans la nouvelle génération, celle des enfants rois.