L’accueil des réfugiés au Québec

Laurie-Ming Goyette de l'École secondaire Hormisdas-Gamelin

Publié le 18 octobre 2016

Print

Les attentats de Paris, le vendredi 13 novembre dernier, ont fait 150 morts et 351 blessés. Des kamikazes, des coups de feu, des otages, des morts et de la peur, voilà ce que Paris a vécu. La France a répliqué en bombardant la Syrie, en espérant atteindre l’État islamique.

En premier lieu, il faut savoir que l’État islamique pratique la religion de l’Islam mais de façon extrémiste. Il favorise le djihadisme qui préconise l’utilisation de la violence pour arriver à ses fins. En France, les islamistes tentent de nous faire comprendre qu’ils ne sont pas des terroristes et avec raison, car les musulmans en général ne sont pas d’accord avec l’État islamique et ses pratiques.

Aussi, comme vous le savez probablement,  beaucoup de Syriens vont bientôt s’installer au Québec et plusieurs d’entre nous sommes en désaccord ou craintifs face à leur venue prochaine. Plusieurs craignent que des terroristes envahissent nos terres, ils ont peur pour leur vie, leur famille et c’est compréhensible d’une certaine manière.

Cependant, savent-ils que parmi les réfugiés, ces femmes, ces enfants et ces hommes sont majoritairement innocents et avant tout des victimes dans leur propre pays? Ces gens fuient la guerre, les images atroces qu’ils ont vues, les explosions dont ils ont été témoins et les souffrances qu’ils ont ressenties. Le gouvernement a déclaré qu’environ 7300 réfugiés vont être accueillis au Québec. Certains pensent que parmi ces gens, il y a de potentiels terroristes.

Voici ma position face à la venue de réfugiés au Québec : ces personnes ne méritent pas de rester dans un pays en guerre, dévasté. Les faire venir ici permettra de sauver des vies humaines. Ces gens ont le droit qu’on réponde à leurs besoins.  Ils ont besoin d’un toit, d’une vie personnelle et familiale dans un endroit où ils se sentiront en sécurité. 

J’ai confiance que les personnes de l’immigration ne choisiront pas n’importe qui. Ils ont un rôle important à jouer dans la sélection des personnes qui peuvent entrer dans notre pays. De plus, le Canada est un pays pacifique, je ne vois pas pourquoi nous serions victimes d’un attentat. C’est probablement pour ces raisons que le Canada est ouvert à accueillir des réfugiés.

Enfin, sachant que ce sera un choc important pour eux d’arriver dans un nouveau pays avec une nouvelle langue, des coutumes à apprendre, je recommande que chacun des citoyens soit accueillant et indulgent envers eux pour qu’ils puissent se créer une nouvelle appartenance dans leur nouveau pays d’adoption. Ces gens peuvent nous ouvrir l’esprit sur leur culture et enrichir la diversité au sein de notre communauté et c’est un enrichissement pour tous!