Un défi plus que sportif pour les élèves d’Armand-Racicot

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Défi sportif AlterGo se déroule du 23 au 29 avril, à Montréal et à Longueuil. Cette grande compétition sportive est destinée aux athlètes handicapés, tant les jeunes de la relève, que les athlètes de l’élite. Pendant les semaines précédant l’événement, nous vous présenterons des chroniques sur le Défi sportif. Cette semaine, le sport scolaire est mis en vedette, alors que Lynne Côté, professeure d’éducation physique à la Polyvalente Chanoine-Armand-Racicot, raconte sa participation au Défi sportif.

Un athlète de la Polyvalente Chanoine-Armand-Racicot au Défi sportif 2011

Développer les talents sportifs

Lynne Côté participe au Défi sportif AlterGo depuis les années 80. Cette année, elle y sera avec ses élèves de la Polyvalente Chanoine-Armand-Racicot, située à St-Jean-sur-Richelieu. C’est une école régulière, mais avec un secteur d’adaptation scolaire, fréquenté par des adolescents ayant une déficience intellectuelle. Plusieurs ont la chance de participer au Défi sportif depuis quelques années : « Les étudiants allaient souvent au Défi sportif avec leur école primaire, mais pendant une journée seulement. Ici, on a les ressources pour passer la semaine avec eux à l’événement » explique Lynne Côté. « Ils sont souvent de très bons sportifs, mais non pas eu la chance et l’encadrement pour se développer. À Armand-Racicot, nous sommes privilégiés d’avoir les ressources pour leur donner l’occasion de progresser. » Ils sont trois professeurs à être impliqués dans le projet Défi sportif. De plus, ils ont une piscine, une aréna et une piste d’athlétisme à proximité pour s’entraîner. En participant à l’événement toute la semaine, ça permet aux jeunes de s’inscrire dans des disciplines qui répondent à leurs intérêts et leurs forces, et c’est motivant pour eux.

 Acquérir des compétences avec la pratique sportive

 Les jeunes ont tous très hâte de participer au Défi sportif. Toutefois, certains se mettent beaucoup de pression : « Certains athlètes compétitionnent avec des athlètes du régulier durant l’année scolaire. Ils sont forts en sport et arrivent à remporter des médailles lors de ces compétitions. Ils ont donc beaucoup d’attentes lorsqu’ils arrivent au Défi sportif.» Par contre, les jeunes font beaucoup de travail sur eux-mêmes durant l’année scolaire pour mieux gérer l’aspect compétitif du sport : « Des élèves pratiquent des sports d’équipe où ils sont dominants. Certains de leurs coéquipiers sont moins bons. Ils doivent apprendre à accepter cela et à aider les autres à s’améliorer. » Apprendre à respecter les forces et les faiblesses des autres est un grand apprentissage pour ces jeunes ayant une déficience intellectuelle. C’est d’ailleurs avec fierté que Lynne Côté raconte l’histoire d’un jeune qui encourage maintenant ses collègues et a fait de beaux progrès relationnels : « Et on encourage cela autant que les progrès sportifs» dit-elle.

Une estime de soi qui grandit

Lorsqu’on parle à un intervenant ou un professeur qui participe avec des jeunes au Défi sportif, il y a consensus: c’est un immense atout pour leur estime de soi! Au niveau des jeunes ayant une déficience intellectuelle, ils ont souvent plusieurs difficultés sur le plan académique. En sport, ils peuvent accomplir de belles réalisations, qu’ils soient dominants ou non. De plus, ils peuvent enfin se comparer à eux-mêmes, voir leur amélioration et leurs progrès. Le sport est essentiel pour leur développement : « Participer au Défi sportif leur donne des outils de plus pour faire face à la vie après l’école. Ils apprennent par exemple à travailler en équipe » explique Lynne Côté. « Ils vivent aussi des moments qui leur permettent de grandir. Ils font face à leur peurs ; ils doivent accepter de ne pas avoir de contrôle sur le résultat final. C’est tout un apprentissage que leur permet le Défi sportif! »

Un entraînement pris au sérieux

Lynne Côté a vécu plusieurs moments touchants au Défi sportif. Elle raconte que l’an dernier, un groupe de jeunes s’est vraiment entraîné fort toute l’année pour l’événement. Ces élèves auraient pu facilement tomber dans la délinquance, mais ils ont pris leur entraînement au sérieux toute l’année, s’entraînant même le midi au lieu de jaser avec leurs amis. Lorsqu’ils ont gagné la médaille d’or au relais, en athlétisme, c’était un moment unique pour eux, un accomplissement qui les remplissait de fierté. Et à entendre parler Lynne Côté, ça rendait leurs professeurs très fiers également!

À propos du Défi sportif AlterGo

Présenté par Hydro-Québec, le Défi sportif est organisé par AlterGo, un regroupement d’organismes ayant comme préoccupation commune l’accès des personnes handicapées au loisir. On trouve plus de renseignements au www.defisportif.com. TC Média est fier partenaire de l’événement. Surveillez votre hebdo local pour des articles sur des athlètes de votre région pendant le Défi sportif!

Organisations: Hydro-Québec

Lieux géographiques: St-Jean-sur-Richelieu

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Geneviève Soly
    25 avril 2012 - 06:37

    Bravo