Les sports d’hiver au Québec

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Mathew Ladouceur de l'École secondaire Sieur-de-Coulonges

Les sports d’hiver au Québec sont rendus de plus en plus populaires. Il existe plusieurs dizaines de sports et ils sont tous devenus partie intégrante de la culture québécoise. Les sports d’hiver sont sans doute aussi populaires parce que l’hiver au Québec, c’est long! La saison hivernale s’étend en effet sur près de la moitié de l’année, de novembre à avril. Et pour tous ces longs mois à affronter les rigueurs de l’hiver, il y a aussi toutes ces distractions sportives pour nous garder en forme.

Étudiant Outaouais

Le sport national demeure encore aujourd’hui le hockey sur glace. Le hockey sur glace a été joué pour la première fois le 3 mars 1875 au Victoria Skating Rink à Montréal. Pour ce qui est du ski, il existe une centaine de stations ou de centres où pratiquer le ski bien entendu, mais aussi le surf des neiges. Plus de 4000 kilomètres de sentiers sont balisés, à travers le Québec, pour le ski de fond et le ski de randonnée et près de 44 000 kilomètres de sentiers sont aménagés pour un autre des sports favoris des Québécois: la motoneige. En Outaouais, la montagne de ski la plus populaire sans doute est celle du Mont Ste-Marie, située à Chelsea.

La pêche sur glace est un sport aussi populaire que les précédents qui a le mérite de s’adresser à toute la famille. Plusieurs fois dans l’année, les gens vont en famille sur la glace pour des journées entières, ils creusent des trous pour leurs lignes à pêche et attendent. De quoi tisser des liens forts !

Mais il existe au Québec des sports moins connus, dont ce nouveau nommé Bandy. Le Bandy est un sport collectif, ancêtre du hockey sur glace. Il se pratique sur des terrains de football gelés et chaque équipe compte onze joueurs. C’est une sorte de soccer sur glace en quelque sorte. Et puis, il y a les sports dont on entend moins parler, comme la course en canot à glace qui se rapproche des sports extrêmes.

Au Québec, il existe beaucoup de sports et beaucoup d’entre eux ne sont pas encore découverts. Dans le Pontiac, la région dont je suis originaire, il y a un nouvel organisme de tourisme, Ski Pontiac, situé à Bristol, qui prend en charge une distance de 10 kilomètres de sentiers entretenus à l’aide d’une dameuse et tracés pour les amateurs de skis et de raquettes. Si ça vous tente de venir y faire un tour, leur site est le suivant: www.skipontiac.com et les événements ne manquent pas dans l’année.

Et si le Pontiac est une région un peu à part, comme oubliée, c’est aussi le paradis pour les amateurs des sports de plein air. Il y a plusieurs centaines de kilomètres de sentiers pour faire de la raquette, du ski de fond et c’est ici aussi que l’on retrouve quelques entreprises proposant ce sport un peu mythique qu’est le traîneau à chiens.

Inutile de vous rappeler sans doute que le sport, c’est bon pour la santé et puisqu’il y en a tant à faire dans l’Outaouais, autant ne plus se chercher d’excuses… Il suffit juste de les trouver et d’en choisir un… ou deux… ou trois… ou quatre, parmi cette panoplie.

Lieux géographiques: Québec, Montréal, Mont Ste-Marie Chelsea Bristol

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires