Le hockey subaquatique: un sport, fusion de deux autres

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Annabel Asselin du Collège Saint-Joseph de Hull

Palmes, masque, tuba, casque, gants, rondelle, bâton et piscine? Voilà tout ce qui est nécessaire pour pratiquer un sport à la fois unique et familier puisqu’il constitue en soi la fusion de deux sports connus; le hockey ainsi que le Waterpolo. Oui, je parle bien du hockey subaquatique, un loisir peu connu, mais qui saura sûrement réjouir certains lecteurs qui n’attendaient qu’à trouver une nouvelle activité physique à rajouter à leur liste. Il sera donc question de vous faire découvrir la base de ce sport original. Ensuite, ne restera plus qu’à vous y inscrire.

 

Le hockey subaquatique est apparu en 1954, en Angleterre, mais a surtout été repris en 1962 par les Africains. Son créateur, Alan Blake avait alors fusionné, comme plusieurs personnes l’avaient fait avant lui, deux sports totalement différents. En effet, la natation se pratique habituellement à des températures assez élevées tandis que le hockey est davantage associé au froid.

 

Pour y jouer, pas difficile! Vous rassemblez le matériel mentionné au début de cette chronique, vous rajoutez un maillot de bain (je l’avais oublié!) et hop! le tour est joué. Enfin, c’est une façon de parler… Car il est temps de débuter la partie. L’objectif? Il est évidemment similaire au hockey : faire entrer une rondelle dans le but adverse. Les deux seules différences tiennent au fait que cette dernière pèse 1,5 kilogramme, ce qui fait en sorte qu’elle coule et reste au fond et que le but est large de trois mètres pour une hauteur de vingt centimètres et se situe au fond de la piscine. Les deux équipes sont formées chacune de six joueurs actifs et de quarte remplaçants qui s’affronteront pour deux périodes de quinze minutes.

 

Ce sport, qui peut sembler d’une simplicité déconcertante, se révèlera plus ardu que prévu lorsque vous réaliserez que vous êtes capable de tenir seulement de dix à trente secondes en- dessous de l’eau. Après ce délai, il vous faudra remonter à la surface pour bien vous oxygéner et retourner à l’assaut le plus rapidement possible. Voilà donc un sport qui mettra à l’épreuve votre endurance respiratoire tout en vous faisant découvrir ce qu’est un vrai esprit d’équipe.

 

Ne vous reste maintenant plus qu’à aller vous inscrire au Centre sportif de Gatineau, peu importe votre sexe, en autant que vous ayez plus de six ans. Pour ceux qui voudraient en savoir un peu plus, je vous invite a visionner quelques vidéos sur Internet : plusieurs sont disponibles et bien faits pour vous aider à comprendre ce sport bien différent.

Organisations: Centre sportif de Gatineau

Lieux géographiques: Angleterre

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires