1000$ pour l'aide au décrochage scolaire

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Mathew Ladouceur de l'École secondaire Sieur-de-Coulonge

Louis-Philippe St-Aubin Bourgon est un élève de l’école secondaire Sieur-de-Coulonge. Il demeure à Otter Lake et a 18 ans. Louis a commencé son école secondaire dans les parcours de difficultés d’apprentissage et d’adaptation. Il a fait ses années secondaires 1 et 2 sur une durée de trois ans. Ce jeune homme a travaillé très fort et en secondaire 3, il est monté dans les classes régulières sans aucun problème et en ce jour du 16 décembre 2011, il est en route pour son diplôme d’études secondaires dans une classe régulière de cinquième.

Étudiant Outaouais

Durant l’année scolaire 2009-2010, Louis-Philippe a commencé à monter un projet pour le Muscularium de son école. Il a soumis son projet durant l’année 2010-2011 au concours «École active», un concours lancé par le ministère de l’éducation, des sports et loisirs du Québec, pour améliorer le sport dans les écoles secondaires et primaires. Pendant trois ans, il a soutenu son projet en essayant de récolter le plus de fonds possible.

 

C’est durant cette année scolaire 2011-2012 qu’il a appris qu’il avait reçu une bourse de 1000$ pour son projet. Il était content et a commencé à mettre en place plusieurs activités de financement afin d’amasser le plus d’argent pour avoir le plus de nouvelles machines de musculation. Il a commencé à mettre ce projet en place pour des raisons de difficulté. Il a fait ce projet car il avait envie de décrocher de l’école et pour lui, s’entraîner était quelque chose qui l’aidait à rester à l’école car c’était une passion pour lui.

 

Il m’a dit qu’au début de son secondaire il n’avait pas confiance en lui-même et se disait que l’école ne servait à rien. Louis étais un gars qui passait plus de la moitié de la semaine au centre de réflexion et quand il a commencé à aller au muscularium, il écoutait parce qu’il ne voulait pas manquer un midi pour aller s’entraîner. Et c’est cela qui lui a permis de rester à l’école.

 

Les sports sont importants dans la vie de certains jeunes. Pour eux, faire des sports ou de la musculation les aide à rester à l’école. Le sport joue un rôle très important dans la société dans le sens où il aide à remédier au décrochage scolaire. Sans les sports, plusieurs jeunes seraient à la maison ou dans la rue. Les écoles devraient toutes avoir une salle de musculation qui reste ouverte durant les heures du midi et le soir. Ainsi donc, les bienfaits du sport dépassent de loin le bien-être physique qu’ils procurent.

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires