Il faut se relever !

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Maryse Vallières de l'École secondaire Sieur-de-Coulonge

Il est recommandé, pour les adolescents, de pratiquer un minimum de soixante minutes d’exercices par jour. Mais comment convaincre les jeunes d’en faire quotidiennement ? Leur imposer un sport qu’ils n’aiment pas ou les forcer à aller dehors ne ferait que les décourager. S’ils ne le font pas de leur propre initiative, les pousser ainsi ne servira à rien, sinon peut-être à les dégoûter à tout jamais de faire de l’exercice.

Supposons que quelqu’un trébuche et qu’on essaie de le relever, si la personne qui est tombée n’y met pas du sien, il sera beaucoup plus difficile, voire même impossible de la remettre debout. En zone rurale, il est encore plus difficile d’aider cette personne à se relever. Enfin, selon les dires et les rumeurs qui sont monnaies courantes en régions : «il n’y a rien à faire», «c’est plate ici», «tout est loin». C’est vrai qu’il n’y a pas de centre d’entraînement à proximité, que les services sont éloignés les uns des autres. Tout le monde n’a pas nécessairement de moyen de transport et les activités sont quand même limitées... Mais c’est en y mettant du sien qu’on peut faire d’un rien quelque chose de passionnant.

C’est en donnant aux jeunes des occasions de bouger qu’ils bougeront. Il faut créer des activités pour les jeunes afin de les motiver à bouger et non les faire bouger afin de créer un événement. Les adolescents doivent trouver ce qu’ils aiment vraiment. C’est en essayant plein de choses qu’ils y parviendront. Alors là ils seront motivés à bouger plus et à progresser dans certains domaines qu’eux-mêmes auront choisis.

Si on reprend l’exemple de la personne qui trébuche… S’il n’y a personne dans les alentours, elle sera bien obligée de se relever seule à un moment ou à un autre. On peut encourager, mais il ne faut pas faire tout le travail. Bouger et faire du sport ne doit pas être monotone. Ça doit devenir régulier et amusant. Le soixante minutes d’exercices recommandé doit devenir quelque chose de naturel et non de contraignant.

L’école, la piste cyclable, la forêt, les sentiers pédestres, les rivières, le ski, le patin, l’équitation, le hockey, la danse, les parcs et j’en oublie… Il y a plein d’activités à faire en région, il suffit juste de prendre le temps de les découvrir ! Alors, allez-y, vous avez... Top chrono... SOIXANTE MINUTES !

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires