Noémie Vallières : De la créativité jusqu’au bout des doigts

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Sabrina Guerrier du Collège Saint-Joseph de Hull

Il fut un temps où la couture s'enseignait à l'école et où toute jeune fille savait donc manier l'aiguille convenablement. Ce savoir-faire s'est perdu, et aujourd'hui, on estime chanceuse celle qui sait faire un ourlet, repriser un accroc ou confectionner elle-même des vêtements jolis et originaux!

Noémie Vallières, portant une de ses créations.

J’ai eu le privilège de pénétrer l’univers coloré de Noémie Vallières, une élève de 4e secondaire au Collège Saint-Joseph de Hull se passionnant pour la couture et la mode. La création est son maître mot. Jouant avec les formes et les couleurs et surtout avec l’habilité de ses doigts, elle donne vie à une multitude de vêtements et d’accessoires

Découvrez Noémie Vallières sous toutes ses coutures!

Comment t’est venu ton intérêt pour la couture et la mode?

Je suis née à côté d'un bout de tissu et d'une machine à coudre. Ma grand-mère cousait, mon grand-père possédait une manufacture de vêtements et ma mère y a travaillé. Ils m’ont transmis l’amour des tissus. Mon intérêt s’est confirmé lorsqu’à l’âge de six ans, je me suis initiée à la couture en confectionnant ma première couverture.

As-tu l’intention de faire de ta passion ton métier?

Oui! Du moins, je crois avoir besoin d’un métier artistique. La mode me permet de m’exprimer, et ce, même quand je suis un patron. Le plus beau côté du stylisme, c'est de pouvoir créer un vêtement qui corresponde au physique, à la personnalité et aux désirs d’une personne. Aussi, la satisfaction est grande quand on arrive à un produit fini qui, au départ, n’était que des pièces désassemblées sans forme former un tout original.

As-tu déjà créé des modèles pour un défilé ou une séance photo?

Oui, j’ai confectionné des vêtements pour une séance photo et j’ai fait défiler quelques-unes de mes créations à mon école. De temps à autre, je reçois des commandes.

Quelles sont les qualités requises pour devenir styliste?

Il faut être curieux, créatif, persévérant, avoir de la finesse et de la technique.

Quelles sont tes inspirations?

Tout m’est source d’inspiration : un détail observé sur une passante, les magazines, la publicité, les créateurs de haute couture et aussi le touché d’un tissu.

Qui sont tes idoles?

J’admire Coco Chanel et Jean-Paul Gauthier pour leur audace et leur ambition. Ils ont révolutionné le monde de la mode.

Enfin, travailles-tu sur un projet présentement?

Non, mais à long terme, je compte confectionner ma robe de bal. En attendant, je m’adonne à coudre toutes sortes de choses dans mon temps libre.

Organisations: Collège Saint-Joseph de Hull

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires