Acura ILX

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Ni chaud, ni froid

L’ILX vient remplacer la CSX dans la famille Acura. Même si elle est assez différente physiquement, Acura utilise la même formule que la CSX. L’ILX utilise la plateforme de la Honda Civic comme géniteur.  On retrouve aussi la même configuration de trains roulants et de suspension avec quelques retouches mineurs pour adoucir le roulement. Une bonne note pour l’équipe de concepteurs qui a réussi  à insuffler une ligne emprunte d’une certaine noblesse. On note les ailes arrière remodelées, une nouvelle découpe du de la lunette arrière alors que la face avant gagne la calandre typique des productions Acura.

Un intérieur assez modeste

L’approche de l’habitacle est typique des produits Acura avec une console centrale un peu congestionnée où trône un écran enfoui dans le fond de la console centrale.  Le niveau de qualité perçue est aussi rehaussé d’un cran mais les plastiques sont encore de piètre qualité. L’espace pour les passagers est bonne sans être généreuse. Vous avez droit au démarreur à bouton-poussoir, le toit ouvrant de série, un écran tactile avec commande vocales qui inclut la connectivité Bluethooth, les messages SMS, port USB et MP3. Pour un léger supplément, vous avez droit aux sièges chauffants, les roues de 17 pouces (16 pouces de série), une caméra de recul et les phares HID. Acura inclut également son système audio ELS de 365 watts et la navigation dans le modèle premium. Un bon mot pour le système à commande vocale qui fonctionne très bien. Acura n’offre pas les derniers gadgets électroniques comme le stationnement assisté, la détection d’objets dans l’angle mort ou essuie-glaces intermittents automatique.

Un air connu sous le capot

Alors que des compagnies comme Hyundai et Kia offrent maintenant l’injection directe dans l’Accent et la Rio que Ford ajoute des performances turbo sur ces petits quatre cylindres et que BMW et Audi offre des transmissions automatique à huit rapports avec des moteurs quatre cylindres, Honda nous ramène son «vieux stock». C’est vrai que le moteur 4 cylindres de deux litres est nouveau. Mais hormis le 0,2 litre de plus que le moteur de la Civic et les quelques chevaux de plus pour un total de 150, rien de neuf. Pas d’injection directe et la même vieille boîte automatique à cinq rapports. Pour sa part, la version ILX 2,4 va chercher la mécanique de la Civic Si intégralement incluant la boîte manuelle à six rapports, la seule disponible dans ce modèle, ce qui ne fait pas de sens. Moins de 5% des acheteurs de voitures de luxe conduisent une voiture manuelle. Même histoire pour la version hybride, Acura emprunte tout le matériel de la Civic hybride et le transfert sous le capot de  l’ILX. Du moteur 1,5 litre avec batteries Lithium-Ion à la transmission CVT, c’est un copier coller.  Cela dit, le rendement est bon et les mécaniques sont fiables.

Sur la route

Surle modèle de base, la puissance n’est pas vraiment au rendez-vous et la boîte automatique paresseuse n’aide pas la cause. Il faut utiliser le mode sport pour insuffler un peu de vie dans le moteur. Dans le cas de la version 2,4 litres, les 201 chevaux font toute la différence au monde. La transmission manuelle à étagement court ajoute au plaisir de conduire. C’est comme conduire une Civic Si avec un peu plus de luxe et un effort sur l’insonorisation. La version hybride est une copie conforme de la Civic hybride. Acura a besoin de mettre une transmission à six rapports automatique avec les moteurs qui va d’une part ajouter au plaisir dans le cas du moteur 2,0 litres sans parler d’économie de carburant et élargir la palette de clientèle dans le cas du 2,4 litres. La consommation s’est avérée tout de même excellente avec une moyenne sous la barre des 8 litres aux 100 km pour la version de base.

Conclusion

L’ILX n’est pas une mauvaise voiture, mais elle n’est pas à la hauteur des attentes. Le problème réside dans le fait que les compétiteurs ont utilisé leur plus récente technologie dans ce créneau de marché. La Buick Verano est plus puissante, tout aussi économique, plus silencieuse et 5 000 $ de moins à l’achat. De plus une version turbo plus puissante que l’ILX 2,4 litres va s’ajouter à la gamme cette année. Audi et BMW offre aussi des technologies plus modernes avec l’injection directe et des boîtes automatiques à 8 rapports. Le plus décevant dans toute cette histoire c’est qu’Honda n’apporte strictement rien de neuf avec l’ILX. Pourquoi ne retrouve-t-on pas de moteurs à injection directe chez Honda ? Où sont les transmissions à six, sept ou huit rapports ? Qu’est qu’on a fait des moteurs turbo de nouvelles générations ? C’est à se demander si quelqu’un a fermé le centre de recherche et de développement. Honda nous démontre clairement qu’il n’ont plus de budgets.

Forces

Solide réputation de fiabilité

Confort appréciable

Tenue de route saine

Faiblesses

Technologiquement en retard

Pas de boîte automatique avec la version 2,4 litres

Garnitures de plastiques bas de gamme

Conduite aseptisée (modèle de base et hybride)

Fiche Technique

•    MOTEURS

    (2,0 litres)

    L4 1,8 l SACT, 150 ch à 6500 tr/min

    Couple 140 lb-pi à 4300 tr/min

    Transmission : automatique à 5 rapports

    0-100 km/h 9,3 s 

    Vitesse maximale 205 km/h

    Consommation (100 km) man. 7,4 l

   

   

•    (2,4 L)

    L4 2,4 l DACT, 201 ch à 7000 tr/min

    Couple 170 lb-pi à 4400 tr/min

    Transmission manuelle à 6 rapports

    0-100 km/h 6,9 s  Vitesse maximale 230 km/h

    Consommation (100 km) 9,0 l (octane 91)

   

•    (Hybrid)

    L4 1,5 l SACT + IMA (moteur électrique), 110 ch

    (puissance maximale combinée) à 5500 tr/min

    Couple 127 lb-pi (couple maximal combiné) de 1000 à 3500 tr/min

    Transmission automatique à variation continue

    0-100 km/h 9,5 s 

Vitesse maximale 185 km/h

•    Consommation  (100km)  5,3 l

•    AUTRES COMPOSANTES

    Sécurité active freins ABS, répartition

    électronique de force de freinage, assistance au

    freinage,  système de

    contrôle de la stabilité.

    Suspension avant/arrière indépendante

    Freins avant/arrière disques

    Direction à crémaillère, assistée électriquement

    Pneus P205/55R16, 2,4 L : P215/45R17

•    DIMENSIONS

    Empattement 2670 mm

    Longueur 4550 mm

    Largeur 1794 mm

    Hauteur 1412 mm

    Poids 2.0 : 1321 kg, 2,4 L: 1352 kg, Hybride: 1 343 kg

    Diamètre de braquage 10,8 m

    Coffre 350 litres

    Réservoir de carburant 50 l

Prix :

ILX 2.0                       $27,790

ILX 2.0 Premium         $29,990

ILX 2.0 Tech               $32,290

ILX 2.4 Dynamic         $29,990

ILX Hybrid                  $34,990

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires