Les véhicules vendus en Amérique du Nord consomment deux fois plus qu’en Europe

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Une étude de l’université du Michigan démontre que la moyenne de consommation du parc automobile américain est de 10,05 litres aux 100 km depuis le début de l’année 2012. L’année 2011 s’est terminée avec une moyenne de 10,45 litres aux 100 km.

Les chiffres sont légèrement différents selon les organismes les comptabilisant, mais la tendance est la même : les Américains n’ont jamais acheté des voitures aussi économiques qu’en ce moment.  Il faut rappeler que la moyenne établie pour 2016 est à 6,35 litres aux 100 km pour les États-Unis et le Canada. Or, selon la tendance observer par le site Truecar, la moyenne ne diminue pas assez vite. Si nous devons passer de 10,05 litres aux 100 km entre 2012 et 2016, il faut savoir que durant les 4 dernières années, la moyenne est passée de 11,3 à 10,05, ce qui signifie une amélioration d’à peine un litre aux 100 km. Il est vrai que même nos voisins du Sud n’ont jamais acheté autant de petits véhicules, mais à ce rythme, ils sont encore loin des objectifs à atteindre. Ce n’est pas par hasard que l’offre de petits véhicules de la part de tous les constructeurs automobiles se multiplie à vitesse grand V.

L’arrivée sur le marché de modèles comme la Nissan Leaf 100 % électrique et la Chevrolet Volt la Mitsubishi i-Miev et bientôt des versions 100 % électrique de la Ford Focus sans parler de nombreux modèles hybrides rechargeables, qui bénéficie d’une autonomie électrique conséquente avant de mettre en marche son moteur thermique. Ces véhicules deviennent une nécessité pour permettre aux constructeurs de diminuer la moyenne générale de consommation, mais faut-il que les automobilistes aient intérêt à faire l’achat de ses véhicules. Pour le moment, ce n’est pas le cas.  Pour réduire la consommation à court terme, il faut faire comme les Européens, réduire dramatiquement la taille des moteurs et multiplier l’offre de mécaniques diesel. L’exemple du marché français est éloquent. La consommation moyenne française avoisine les 5 litres aux 100 km avec un parc automobile composé de plus de 70 % de véhicules diesel.

Il faut aussi souligner que les Français payent en moyenne 2,15 $ le litre. C’est vrai que le prix de l’essence est élevé à 1,42 $, mais si nous voulons vraiment changer les choses, il faudra tolérer que cela fasse encore plus mal et offrir de véritables véhicules économiques à un prix que les gens peuvent payer.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires