Aucune raison de pirater de la musique!

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Je l'avoue, comme bien des gens, j'ai déjà piraté de la musique. C'était il y a bien longtemps à l'aide de logiciels comme Kazaa ou Napster. Maintenant, je préfère de loin acheter ma musique en ligne avec des services comme iTunes. Je ne piratais pas à l'époque pour des raisons économiques. Je téléchargeais la musique parce que c'était ce qu'il y avait de plus simple. On pouvait obtenir la musique souhaitée en quelques minutes et on n'avait pas besoin d'acheter un album complet.

En 2012, le piratage de musique est encore bien présent. Il n'a cependant plus sa place. Les maisons de disques et des compagnies technos innovantes ont trouvé des solutions qui proposent de la musique légalement aux consommateurs tout en partageant les revenus avec les artistes. Archambault a lancé la semaine dernière son service de musique en continu Zik.ca. Ce site offre ce que plusieurs, ailleurs dans le monde, proposent depuis un certain temps. On vous donne donc accès à un impressionnant catalogue de musique (12 millions de chansons) pour 10 $. C'est donc moins cher que le prix d'un album.

Zik.ca n'est pas le seul au Canada à croire au marché de la musique en continu. Le site Rdio, créé par les fondateurs de Skype, offre son catalogue musical aux Canadiens depuis plusieurs mois. La multiplication des appareils connectés à Internet rend des services comme Zik et Rdio beaucoup plus attrayant. Le cofondateur de Rdio, Carter Adamson croit que l'utilisateur est gagnant avec un site branché sur le contenu. « Pas besoin d'acheter à la carte et ensuite graver sur des disques ou de transférer sur des appareils, ajoute-t-il. Il suffit de choisir ce qu'on veut écouter et sur quelle plate-forme. »

Rdio est disponible sur iPhone, iPad, appareil Android, dans certaines télés branchées à l'Internet et dans des systèmes audio pour la voiture. L'utilisateur peut donc écouter en tout temps la musique qu'il désire à l'endroit où il veut. « Pour la première fois, vous pouvez accéder à toute la musique du monde pour un prix moins cher que le prix d'un album, et ce, sur tous vos appareils », croit Carter Adamson.

La musique francophone bientôt chez Rdio

Le service de Zik.ca a l'avantage d'offrir un catalogue francophone imposant. Le cofondateur de Rdio reconnaît l'avantage de son nouveau rival. Il ne semble cependant pas trop inquiet. « Nous sommes en discussion avec Distribution Select. Nous aurons donc bientôt nous aussi le même contenu francophone à offrir à nos utilisateurs, confie Carter Adamson. Évidemment, Zik est établi au Québec et a un certain avantage. Nous allons donc être plus présents au Québec ».

Avec Rdio ou Zik, pas besoin de pirater. On découvre de la musique et si on aime, on ajoute à notre sélection. Le tout pour environ 10 $ par mois. 12 millions de chansons pour 10 $, c'est une bonne affaire!

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires